Rechercher
  • Paolo De Angelis

La fabuleuse histoire... du citron pressé !

Mis à jour : févr. 17

Après avoir longuement hésité sur les produits à analyser, et après vous avoir consultés via Instagram, j’ai décidé de ne pas analyser de produits dits « détox » vendus par tous ces vendeurs de rêve.


Pourquoi ?


Parce que l’on retrouve toujours la même chose :

- Liste d’ingrédients longue comme le bras (on mange du chimique !!!)

- Des ingrédients aux noms imprononçables (wingardium leviosa !)

- Du sucre à foison ou des édulcorants (vous savez ces fameux additifs qui sont censés remplacer le sucre mais détruisent votre microbiote intestinal ?)

- Des éléments « coupe-faim » (exemples : théine, caféine, konjac, polyphénols, agar-agar…) présents surtout dans les thés, cafés, tisanes dits « détox ». Est-ce écouter vos sensations ? Non ! C’est interrompre la communication avec vous-même.

- Des « nutriments » riches en vitamine C et dits « brûle-graisse ». Pourquoi ne pas manger une orange à la place et bénéficier de l’apport en fibres ?


Et tout cela pourquoi ?


Pour vous faire perdre du poids RAPIDEMENT et « dégonfler » !

Car la plupart du temps, une détoxification est associée à un désir de perte de poids.


Conséquence ?


L’effet YOYO ! Vous allez perdre...et tout regagner (sauf votre argent) !

1 fois = apprentissage

2 fois = masochisme ? ^^

Je vous le dis et redis et reredis, ne visez pas un POIDS IDEAL, visez un EQUILIBRE avec vous-même !

Alors aujourd’hui, j’ai décidé d’analyser ce que l’on catégorise souvent de « détox naturelle » :


LE CITRON !


(post visible sur instagram)


Il y a quoi dans le citron ?


Dans un citron il y a principalement :

- De l’eau (90% du fruit)

- De la vitamine C (aussi connue sous le nom d’acide ascorbique)

- De la vitamine B9

- Du potassium

- Des « β-cryptoxanthine » de la famille des caroténoïdes, responsable de la coloration jaune du fruit (externe et interne).

- De l’acide citrique (ce qui donne ce goût ACIDE si particulier).

- Des composés volatils (monoterpènes, esters, et sesquiterpènes) présents dans la pelure du citron et retrouvées dans certaines huiles essentielles.


Référence/source : aprifel.com (agence pour la recherche et l’information en fruits et légumes).


Voici sa composition en chiffres

Ces valeurs sont valables pour un « citron cru ».


Mais sans plus attendre, voici les réponses aux questions les plus posées !


Je mange du citron pour sa vitamine C : un intérêt ?


Analyse de la consommation d’un jus de citron


1 citron = 125g en moyenne. Mais nous consommons principalement son jus et sa pulpe.

Le jus pour 1 citron = 45g en moyenne (oui oui j’ai fait le test avec 3 citrons pour vérifier😉).

Pour 45g de jus retenus, nous consommons donc 20mg de vitamine C.

La quantité journalière conseillée (RNP = repères nutritionnels pour la population) est de 110 mg/jour pour un adulte bien portant (+20mg pour les fumeurs, c’est cadeau 😉).


Que faut-il retenir de tout cela ?


- Le citron contient une quantité intéressante de vitamine C.

- L’orange contient 47 mg de vitamine C pour 100g. Sachant qu’une orange pèse entre 150-200g en moyenne, les apports en vitamine C seront bien plus conséquents que le citron 😊.

- On ne peut pas considérer le citron comme 1 portion de fruit car il contient peu de sucres et peu de fibres.

- Le combo « fruit + citron » le matin, dépend de chacun. Vous aimez ? Vous n’avez aucun souci ensuite (digestion ou autres…) dans la matinée ? Banco !


Vous allez me dire : « Oui mais le citron il a un pouvoir secret ! Il détoxifie non ?! »


Continuons notre enquête


« J’ai l’impression que le citron m’aide à me réveiller »


Le citron est acide. Or, le pH de notre bouche est neutre. Lorsque vous allez ingérer un citron, c’est le CHOC de pH et l’agressivité de l’acide qui va vous « réveiller ».

C’est pourquoi le citron à jeun le matin est souvent associé à de l’eau 😊. Cette dernière va aider à réduire l’acidité (moins concentrée, ou plus diluée comme vous préférez).


« Eau chaude ou eau froide ? »


Citron pressé + eau froide :


En plus de devoir neutraliser l’acidité du citron, l’organisme va devoir dépenser de l’énergie afin de "réchauffer" l’eau froide et la mettre à température de l’organisme (37°C).

Un bien bel effort de bon matin 😉


Citron pressé + eau tiède :

De manière logique, l’eau tiède ou légèrement chaude se rapproche de la température corporelle. Elle demandera donc un effort moindre à l’organisme.


Mini-conclusion :


A choisir entre les deux, préférez citron + eau tiède le matin afin de réveiller votre corps plus en douceur 😉


« J’ai l’impression que le citron favorise mon transit à jeun »


Erreur !

C’est encore une fois cette satanée eau la responsable !

L’eau passe par l’estomac qui « détecte » que quelque chose est arrivé. L’estomac va alors se préparer pour une éventuelle digestion.

De plus, l’eau a un rôle de « chasse d’eau ». Elle permet de nettoyer les intestins (💩) en déclenchant ce que l’on appelle le « péristaltisme ». Ça correspond à quoi ? Un peu comme quand vous secouez une boite de sucre (sucre qui s’est compacté en boules plus ou moins grosses avec l’humidité). Au début, ça ne coule pas 😠. Après avoir secoué, ça passe 😊.


« Le citron aide à brûler les graisses de notre corps »


FAUX !

A ce jour, il n’existe aucune étude scientifique qui prouve l’efficacité d’un aliment (voir même d’un produit) en tant que « brûleur de graisses ». Tout n’est que suppositions et… marketing !

Certaines composantes pourraient jouer un rôle mais la quantité que l’on devrait ingérer est telle, que cela engendrerait des problèmes de santé par la suite. Le citron n’y fait pas exception !


Je connais pourtant quelqu’un qui connait quelqu’un qui a entendu dire que ça marche super bien le citron pour brûler les graisses ?!


Le pouvoir du marketing (valable aussi pour les citrons) est fabuleux.

Si vous regardez les boites de brûleurs de graisses, ils écrivent qu’il faut coupler leurs apports avec « une alimentation équilibrée et une pratique sportive ».

A votre avis, c’est le sport + équilibre alimentaire qui vous aide le plus ou… le citron pressé et les produits brûleurs de graisses ? 😉


Citron : acide ou basique ? acidifiant ou alcalinisant ?


Le citron est-il acide ou basique ?


Le citron a un pH compris entre 2 et 2,6. Il est donc catégorisé comme un ACIDE (pour revoir article sur équilibre acido-basique c’est ici). Pour info, c’est le cas de tous les fruits et légumes avant ingestion.


Le citron acidifie donc notre corps ?


La réponse est NON !

Si le citron est dit « acide », il n’acidifie pas notre corps.

C’est par un processus complexe que le citron va passer d’état « acide » à état « alcalin » dans notre corps.

Il ne faut donc pas se fier au pH mais à ce qu’on appelle « l’indice de PRAL ».


Petit rappel :

Appelé « Potential Renal Acid Load » ou « Potentiel de charge acide rénale », le PRAL est un indice qui détermine le potentiel acidifiant ou alcalinisant des aliments à partir d’un calcul complexe. Si le résultat est positif, l’aliment est acidifiant. Si le résultat est négatif, l’aliment est alcalinisant.


Devinez quoi ? le citron est négatif avec un résultat de -2,6. Il est donc alcalinisant.


Comment est-ce possible ?


Avec plusieurs collègues, nous avons tenté de comprendre précisément ce qu’il se passait dans notre corps.

Malheureusement, à ce jour, les études à ce sujet sont encore incomplètes et contradictoires.

Ce que l’on a retenu :

1. L’indice de PRAL reste le moyen le plus fiable pour révéler le pouvoir alcalinisant ou acidifiant d’un aliment.

2. Le PRAL prend uniquement en compte les aliments en prise isolée (et non lors d’un repas complet).

3. L’acide citrique aurait deux « possibles » impacts sur l’alcalinisation :

- Il se fixerait à 3 protons H+ dans le sang, ce qui rendrait le sang plus alcalin.

- Il se lierait aussi au potassium pour former un complexe « citrate-potassium » qui serait une forme idéale pour optimiser l’assimilation du potassium.


Plus simplement


Quand vous mangez, tous les aliments sont acides.

C’est le métabolisme de ces aliments dans votre corps qui fera que l’aliment deviendra alcalinisant ou acidifiant. C’est pourquoi il ne faut pas se fier au pH de l’aliment 😉

Le PRAL vous aidera à trouver si votre aliment est alcalinisant ou non, mais de manière générale, les fruits et légumes sont alcalinisants.


Cas pratique : êtes-vous fait pour le citron ?


Il existe un test très simple à faire pour voir si vous métabolisez-bien le citron ou non :

1. Prenez du citron.

2. Si vous ressentez des brûlures d’estomac, remontées acides ou difficultés à le digérer, c’est que vous l’assimilez mal (et que votre corps ne supporte pas le surplus d’acidité)

3. Sinon, tout va bien 😊


REMARQUE : rien n’est rédhibitoire (pas de fin en soi !), vous pouvez ne pas tolérer le citron pendant un temps, puis avoir un changement (et inversement). Il arrive régulièrement qu’un rééquilibrage alimentaire puisse améliorer votre tolérance 😉.


BONUS : Citron et dents !


Saviez-vous que le goût acide a la particularité de faire saliver ? Rien que le fait de l’imaginer peut déjà vous faire saliver ! C’est votre cas maintenant ? 😊

La salive a un pH qui peut être acide, basique ou neutre suivant notre alimentation. Plus vous mangez équilibré et plus votre salive aura des chances d’être neutre.


Quel rapport avec les dents ?


Suivant le pH de la salive, votre bouche vous « parle » :

- pH basique = accumulation plus importante de tartre sur vos dents (car meilleure minéralisation) et moins de risques d’avoir des caries.

- pH acide = peu de tartre et plus de risques d’avoir des caries.


Quel rapport avec le citron ?


Le citron est acide à son arrivée en bouche. Cet acidité attaque l’émail des dents.

Or, l’émail est censé nous protéger des caries.

Déconseillé : vous brosser les dents juste après avoir bu du citron (l’émail est encore sensible)

Conseillé : De vous rincer la bouche à l’eau claire le plus rapidement possible après ingestion de votre « eau citronnée ».


Conclusion : MON AVIS


C’est le cœur bien lourd, que je vous annonce, qu’…. AUCUN ALIMENT NI AUCUN PRODUIT ne peut être classé comme « détoxifiant ».

Les solutions MAGIQUES n’existent pas. Sinon croyez-bien qu’on vous l’aurait conseillé depuis belle lurette ! 😉

On ne le répètera jamais assez : votre corps est une machine magnifique et autonome. Afin de maintenir le pH sanguin, il s’en remet à vos reins.

Si vous êtes en bonne santé, vous n’avez aucun souci à vous faire. Le corps se charge de tout équilibrer pour vous.

De plus, une accumulation d’aliments n’est JAMAIS bonne pour la santé. C’est aussi valable pour le « détox ». On parle souvent de lutte contre « l’acidose » de notre corps, mais « l’alcalose » n’est pas mieux 😊


Le mieux que vous puissiez faire ?

Arrêtez de tout vouloir trop vite, au détriment de votre santé, et construisez des habitudes saines autour d’une alimentation équilibrée.


Diététiquement votre,


Paolo DE ANGELIS

Diététicien-Nutritionniste.


Je suis aussi actif sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram) pour des conseils et recettes gratuites : paolo_diet_angelis

109 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout