Rechercher
  • Paolo De Angelis

Le « TOUT OU RIEN »

3, 2, 1… Bonne année !


Ça y’est ! C’est fini ! Je tourne la page 2021, merci et adieu !

Adieu les excès alimentaires, adieu la procrastination sportive, adieu les soirées alcoolisées jusqu’à pas d’heure…

Ce passé est révolu, je clôture le chapitre de cette année.

Bonjour et me voilà 2022 !

J’ai fait table rase, une énergie nouvelle m’envahie. Qu’est-ce donc ? De la motivation ?

Je suis prêt 2022. Prêt à me dépasser, faire des choses que je n’ai pas osé faire, des choses que j’ai laissé trainer (#procrastination).

2022 est une renaissance, un nouveau moi ! Je vais courir, mieux manger, méditer, arrêter de stresser pour mon travail, ma famille, mes amis, mes amours…


PAUSE !


Ces phrases résonnent en vous ? Cela vous parle ?


C’est normal. Beaucoup de personnes se retrouvent à gérer leurs fêtes de transition fin/début d’année par des excès.

Est-ce grave de faire des excès ?

Pas du tout, si cela reste PONCTUEL ! 😊

Excès veut dire « trop ». On pense souvent à trop d’apports alimentaires, mais la définition de l’excès est « un dépassement de la mesure normale ».

L’excès des fêtes se retrouve donc dans un relâchement extrême alimentaire en fin d’année, MAIS AUSSI, à l'inverse, dans un apport trop contrôlé et trop « healthy » en début d’année.


Exemple exagéré (?) : Repas hyper gras, salés et sucrés en quantités excessives avec un arrêt du sport, suivi de salades vertes, des soupes à foison et du sport tous les jours.


Cette façon de fonctionner a un nom en psychologie, on appelle cela la méthode TOR.


Elle est plus connue sous le nom de « TOUT ou RIEN » :

Le tout, c’est « tout parfait » (salade, soupe, sport à l'excès... le parfait imaginé par la personne).

Le rien, c’est « rien de bien » (relâchement alimentaire et zéro activité physique).


Un « tout ou rien » pour les fêtes de fin d’année ? Allez OK, c’est ponctuel !

Répété au quotidien de manière chronique ? MAYDAY !!! ALERTE !!! DANGER pour votre santé et votre équilibre !

C’est bien la « chronicité » qui pose problème !


Corrélation régimes / TOR :


Les régimes fonctionnent sur le même principe qu’un excès. Ils vous affament, entrainent des restrictions extrêmes (non durables dans le temps) afin d’arriver à leur but : la perte de poids RAPIDE sans soucis de votre santé. Ils sont passés maitres dans l’art de maitriser le RIEN.

Mais dans chaque RIEN se cache un TOUT.

Le TOUT se cache et se tait pendant un certain moment. Il est contrôlé par notre « mental » et par cette fameuse énergie nouvelle qui nous envahie.

Mais cet « idéal », ce "tout parfait" n’est pas tenable.

Votre corps est déséquilibré.

Le Yin a perdu son Yang.

Vous entrez dans une phase de RESTRICTION.

Les restrictions, qu’elles soient mentales (s’interdire de manger des aliments) ou alimentaires (ne pas manger assez), nous entrainent dans une boucle infernale :


Le but de cet article n’est pas de vous décourager, ni même de vous culpabiliser. Nous avons tous eu nos propres expériences alimentaires, nos propres erreurs.


Mais ne serait-il pas temps de sortir de la spirale infernale de nos échecs ?


Temps de sortir de cette zone de confort sociétale qui nous conditionne à tout vouloir vite, au lieu de… prendre le temps ?


Prendre le temps de grandir, de commencer à choisir des objectifs sur du plus long terme, de sortir des régimes et influenceurs aux solutions rapides et « magiques ».


Alors OUI, ce n’est pas facile !


Mais grandir c’est aussi apprendre de ses erreurs et les accepter. Accepter le fait qu’on n’est pas parfaits et que chacun gère sa vie comme il peut, avec son propre équilibre à trouver.

Ma vision de l’équilibre alimentaire n’est ni restrictive, ni privative, ni un régime. C’est une philosophie de vie, un apprentissage utile pour pouvoir s’adapter à n’importe quelle situation.


Vous avez pleins de belles résolutions en tête ? Gardez-les, faites-les, et transformez-les en objectifs !


Pensez avant tout à « est-ce que je peux réaliser cette démarche sur du long terme ? »


Le poids n’est pas un objectif. Le poids est la conséquence de toutes les belles choses que vous avez mises en place au quotidien pour aller mieux 😊.

Mieux se parler, mieux s’aimer, mieux comprendre le rôle des aliments, mieux gérer son stress, mieux pratiquer le sport ou l’activité physique… mieux s’accepter !


Mon subconscient m’a dit : « Bouscule ta zone de confort ».

J’ai demandé « pourquoi ? ».

Il m’a répondu « Il est temps de grandir ».


En espérant avoir bousculé un peu votre zone 😊


Philosophiquement votre,

Paolo DE ANGELIS

Un diététicien qui espère grandir encore longtemps… 😊

27 vues0 commentaire