Rechercher
  • Paolo De Angelis

Les régimes : On vous VEND ce que vous VOULEZ ENTENDRE

De nos jours, le rythme de la vie nous pousse à vouloir tout et rapidement, sans contraintes, sans comprendre comment cela fonctionne.

On rêve tous d’un corps d’athlète en 3 semaines, (si possible avant l’été 😉) et perdre nos kilos superflus avant le départ en vacances sur les plages (Hello régimes !).

Il existe, sur internet, de nombreuses propositions commerciales qui font « rêver ». Mais qu’en est-t-il vraiment ?

Dans cet article je tenterai de vous expliquer ce qui se passe pendant un régime, et la réaction de notre corps pendant et après le régime.

J’ai choisi d’illustrer mon propos en prenant comme exemple le régime « comme j’aime ». A vous de vous faire votre propre avis ! Bonne lecture.

1. Perte de poids rapide au début du régime… mais que se passe-t-il vraiment ?


En effet, la perte de poids est rapide, « comme j’aime » ne vous ment pas. Ils ne vous disent simplement PAS TOUT.

Un exemple :

C’est mars-avril, les chaleurs reviennent, l’envie de perdre les kilos accumulés en hiver et/ou de se sculpter un corps pour l’été se fait sentir. Les publicités des régimes tournent en boucle à la télévision, alors, pourquoi pas ?

On fait le régime, on perd X kg rapidement, on est content et heureux et on arrive au moment du restaurant avec les amis ou la famille :

- « Humm, j’ai pris 1 kg, pourtant je ne comprends pas, j’ai juste pris 1 entrée + 1 plat… Ce n’est quand même pas excessif ! ».

- « 1 kg en plus pour une toute petite barre de céréale en plus dans ma journée, c’est cher payé ! »

Les habitudes reviennent, les occasions de manger se multiplient et les kilos aussi…

Le principe des régimes :

Les régimes sont basés sur une restriction calorique TRES / TROP importante par rapport à vos besoins. Une perte de poids non progressive, qui va complètement chambouler votre organisme.

Cela peut se voir à plusieurs niveaux :

- Métabolique

- Hormonal

- Frustration

Adaptation métabolique :

Les apports vont diminuer, et vous allez perdre du « poids ». Vous n’allez pas perdre uniquement de la masse grasse, mais aussi de la masse maigre et une grande quantité d’eau !

Cette perte dans les 3 domaines est délétère pour votre organisme et aura une grande conséquence lors de l’arrêt du régime. Car croyez-le ou non, rarissimes sont ceux qui tiennent un régime éternellement.

La perte de masse maigre influe fortement sur le « métabolisme de base » (MB).

C’est quoi le MB ? C'est la quantité d'énergie dont votre corps a besoin pour fonctionner au repos (régulation, digestion, respiration…).

En cas de privation extrême et rapide, le métabolisme de base va tomber très bas.

C’est pourquoi lorsque vous raugmentez les quantités à la fin du régime, votre corps considérera le surplus comme un apport « VITAL » pour survivre et il le stockera !

C’est alors que vous reprendrez du poids.

Dérèglement hormonal :

2 hormones régulent la faim : la leptine (hormone de la satiété) et la ghréline (hormone de la faim).

Lorsque nous mangeons, le taux de leptine augmente et arrive à saturation pour dire au cerveau que nous sommes rassasiés.

Lors d’un régime, avec une restriction importante en apports, la leptine, va être sécrétée en moins grande quantité au détriment de la ghréline. Or, lorsque l’on arrête le régime, le taux de leptine met du temps à revenir à la normale.

Votre corps ressent alors le besoin de refaire des réserves et cela se traduit par une envie folle de manger !


Frustration :


La plus grosse « erreur » des régimes, est qu’ils vous FRUSTRENT. Cette frustration peut se présenter de différentes manières :

- Trop faible apport

- Trop contraignant

- Perte de votre vie sociale

- Perte de la notion de plaisir de manger

- Non adapté à VOUS et votre vécu, votre dépense énergétique, votre quotidien, vos goûts alimentaires, vos contraintes de vie, votre vie familiale…)


Frustration = craquage = prise de poids (stockage +++).

Mini conclusion :

Tous ces chamboulements entrainent un phénomène appelé « effet-yoyo » (perte puis regain de poids, ça s’en va et ça revient !).

La majeure partie des personnes qui ont perdu du poids pendant un régime trop drastique, reprennent ce poids par la suite.

2. « Oui mais si on fait du sport, on conservera notre masse maigre et le tour est joué ?! »

Oui et non. Votre corps est magnifique, il s’adapte en fonction des apports. Si l’apport est trop faible, le corps va prioriser la nutrition des organes qui vous maintiennent en vie (cœur, foie, reins, cerveau…). Votre corps va alors s’auto réguler et réduire l’intensité de votre sport.

Pourquoi vous n’êtes pas bien lorsque vous êtes en hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang) ? Parce que votre corps n’a pas eu assez d’apports par rapport à l’activité que vous faites. Il va donc passer en mode « veille » et limiter vos déplacements.

La pratique sportive est donc limitée.

3. Alors pourquoi ne pas faire un régime de type « comme j’aime » à vie ?

Les exemples sont souvent très intéressants et très marquants.

C’est pourquoi je vous laisse regarder par vous-même le tableau ci-dessous et vous faire votre propre avis.

Ce tableau compare le régime « comme j’aime » à une personne faisant des courses normales pour perdre du poids :

4. Alors pourquoi les personnes ont encore du mal à consulter un diététicien plutôt que faire un régime ?

Plusieurs raisons :


- Nous (Diététicien(ne)s) ne faisons pas de publicité constante à la télévision.

- Notre objectif est d’aider les patients à atteindre leurs objectifs et être AUTONOMES à l’avenir, et non pas dépendants à vie d’un programme non personnalisé et dangereux pour votre organisme.

- On se soucie de votre santé, et non pas de vous vendre un programme.

- Avec un(e) diététicien(ne), Il faudra :

  • Avoir de la PATIENCE

  • Savoir que réapprendre à manger se fait sur la DURÉE

  • Savoir que la PERTE DE POIDS (de masse grasse) n’est qu’une CONSÉQUENCE POSITIVE aux bonnes habitudes alimentaires que vous adopterez dans votre quotidien

5. Pas de régime OK ! Mais alors que faire ?

- Accepter le message que les régimes restrictifs ne vous feront perdre du poids qu’à court terme, et que vous reprendrez du poids par la suite (voire plus qu’au début du régime).


- Aller vers un rééquilibrage alimentaire. Si vous y arrivez tout seul tant mieux. Pour ceux qui ont besoin d’aide, pensez à consulter un(e) diététicien(ne).

Et enfin, dans tous les cas que vous choisirez, posez-vous la bonne question :

Est-ce que la façon que vous avez de manger aujourd’hui est positive pour votre corps ? Sans prise de poids énorme, sans que les apports soient facteur de risques pour développer des maladies ? Sans contraintes ni frustration ? Sans perte de lien social ?...

Si la réponse est OUI, alors vous êtes probablement dans la bonne direction 😊

Profitez de cette période de confinement pour commencer (ou continuer) à prendre soin de vous,

Diététiquement votre,

Paolo DE ANGELIS

138 vues
Vous souhaitez être au courant de la sortie de tous mes articles ?
Abonnez-vous à ma Newsletter GRATUITEMENT !